La peur du jugement - 02032020

Patpat12
Abonné

Bonjour tout le monde. Je crée un sujet sur la peur du jugement car j'ai pu comprendre, au cours de mon programme que finalement mes situations de stress étaient centrées sur les moments où il y avait un risque (selon moi) d'être jugé. J'arrive à m'en détaché quand il s'agit de ma famille (mes enfants et mon mari) mais quand il s'agit des collègues c'est un peu plus compliqué. Cela fait pourtant un petit moment que je suis dans la même entreprise, je suis censé avoir fait mes preuves ! Et pourtant ! Je croule sous les tâches parce que je n'arrive pas à dire stop, à dire que c'est trop et que je ne pourrais pas le faire, j'ai peur qu'on me prenne pour une incapable, qu'on se dise que je me laisse aller si je commence à dire stop parce qu'ils ont pris l'habitude de me voir toujours à fond.

Certains sont dans ce cas ? Ont réussi à dire stop aux supérieurs ?

Commentaires

marion23
Abonné

Je me reconnais beaucoup dans ton message. Je disais dans un autres forum que mon problème était que je collais trop à mes pensées. Je pense que c'est ce que tu fais aussi finalement. Tu penses que les autres vont te juger ou tu juges, mais tout ça n'est qu'une pensée et ça n'est pas parce que tu te le dis que c'est la vérité. Je connais bien ça, au contraire, si tu colles trop à cette pensée tu vas te mettre dans des états pas possible, peut être devenir irritable ou tout garder pour toi jusqu'au jour où tout va exploser. Ca n'est donc jamais bon d'essayer d'être parfaite pour les autres. Tu ne pourras jamais être parfaite, ça n'existe pas, la perfection n'est en plus pas la même chose pour chacun donc même si tu arrives à etre parfaite pour une personne tu ne le seras pas pour une autre ;) Demande toi plutôt ce que pourrait t'apporter le fait d'être moins sous pression et ce que cette nouvelle chose pourrait avoir comme impacte sur ta manière d'être au boulot :)

Patpat12
Abonné

Merci Marion pour ton message et désolé d'y répondre si tardivement. Si j'étais moins sous pression la communication avec mes collègues serait plus fluide, plus agréable, on pourrait parler de tout ou rien et pas forcément de boulot. Je rentrerai chez moi plus détendu et serai donc plus disponible pour mes enfants et pour mon mari ce qui améliorerait notre relation aussi. J'ai fait ce fameux travail sur les pensées justement ! C'est vrai que ça aide bien mais ça demande pas mal de répétition pour se détacher et que cela devienne plus automatique.

Haut de page 
X