4 Symptômes qui montrent que vous êtes stressé

Article
0
4 Symptômes qui montrent que vous êtes stressé

Votre vie est palpitante, vous courez dans tous les sens, vous êtes dynamique et performant, bref vous vous sentez exister ! Néanmoins, il vous arrive d’être épuisé et d’avoir l’impression de ne plus rien contrôler. Et si c’était le stress ? Le point ici sur 4 symptômes qui montrent que vous êtes stressé… 

Troubles du sommeil : un des premiers signes du stress  

La vie est jalonnée de moments difficiles et il vous arrive parfois de faire des insomnies parce que votre petit dernier est malade ou que vous n’avez pas eu le temps de boucler un dossier important. Ces insomnies ponctuelles sont peu préoccupantes si elles disparaissent aussi vite qu’elles sont apparues. Mais quand devez-vous vous alarmer ?

La répétition de longues nuits debout à ruminer, de réveils nocturnes où vous vous retrouvez en sueur, de levers pénibles où vous avez du mal à poser le pied par terre, sont autant de signaux qui évoquent un mal-être qui ne dure que depuis trop longtemps. Stop ! Il est temps de mettre des mots sur votre problème : vous êtes stressé. 

De manière insidieuse, le stress correspond à trois paliers bien distincts : 

  • la phase d’alarme, quand vous réagissez face à un événement considéré comme dangereux, 

  • la phase d’adaptation,quand votre stress est trop fréquent et devient chronique, votre corps et votre esprit s’adaptent à un rythme infernal

  • la phase d’épuisement quand vous vous réveillez dès le matin avec une immense fatigue et sans énergie.

Irritabilité : un des symptômes majeur du stress 

Il vous arrive d’être agacé ponctuellement parce que des petites choses insignifiantes vous ont contrariées. Dans ce cas vous ne serez pas à prendre avec des pincettes ! Mais à quel moment vous inquiéter et constater, à l’évidence, que votre irritabilité va trop loin ? 

Quand vous êtes bouleversé pour des broutilles et que votre agressivité  est votre seul moyen de défense ! Sans compter les symptômes physiques liés au stress comme la spasmophilie, les maux de tête, les vertiges, ou encore les contractures musculaires… Cette fois encore, l’anxiété est en cause. Et plus votre émotivité est soutenue, plus vous avez du mal à enrayer les agents « stresseurs » qui la provoquent, ces pressions quotidiennes responsables de l’ampleur de votre stress. 

Troubles de l’alimentation : un facteur de stress alarmant 

Vous êtes gourmand ! Vous l’assumez, car cela fait partie des plaisirs de la vie et vous ne sauriez vous y soumettre. Mais quel rapport avez-vous vraiment avec la nourriture ? Êtes-vous de ceux qui ingèrent des aliments « récompense » sans faim, juste pour combler un vide émotionnel à un moment T ? Et vous arrêtez-vous de manger quand vous vous sentez rassasié ? Est ce que manger vous calme ?

Votre comportement alimentaire est un des marqueurs les plus significatifs d’une souffrance due au stress. Votre plaisir de manger est remplacé très vite par l’envie de vous « remplir » et peu à peu, sans vous en rendre compte, vous perdez le contrôle de votre alimentation. Vous vous sentez coupable, vous vous dévalorisez, vous promettez de ne plus flancher et…vous recommencez. 

Les troubles de la concentration : un signe de stress majeur 

Aux yeux de votre entourage, vous êtes un battant ! Vous menez de front des situations inextricables et vous semblez toujours imperturbable, à faire pâlir d’envie vos collègues de bureau. Même si vous n’arrêtez pas un seconde, vous ne vous plaignez pas, car la vie est trépidante et ça vous convient. 

Pourtant, depuis quelques temps vous sentez que votre mémoire vous échappe et vous avez du mal à vous concentrer. Vous paniquez parce que vous avez perdu vos clés, vous oubliez d’aller chercher votre ainé à l’école, vous faites tout trop vite, vous avez du mal à trouver vos mots et semblez de plus en plus « ailleurs ». En fait, tout vous échappe. 

En dehors d’une pathologie neurologique ou organique,  les troubles de concentration sont le reflet évident d’un signe de stress qui s’installe à bas bruit.  La plupart du temps notre cerveau fait bien son travail. Les sautes d’humeur et les débordements ne lui font pas peur. Mais quand la machine s’emballe, nos neurotransmetteurs ne suivent plus. Arrivent alors les troubles de la mémoire, le manque de concentration ou la fatigue, voire l’épuisement cérébral. 

Pourquoi choisir le programme Theraserena ?

Des solutions existent. Les thérapies cognitives et comportementales en font partie. Le programme Theraserena, conçu par le Dr Charly CUNGI, médecin psychiatre, enseignant à l’Université et spécialiste des Thérapies Comportementales et Cognitives (TCC), les adapte à tout public pour une gestion du stress efficace et visant le long terme.

La méthode a pour but de vous aider à comprendre votre stress, à stopper vos tensions et ruminations négatives pour mieux vivre vos émotions, apprendre pas à pas à positiver vos pensées, changer durablement de comportement en cas de stress

Un programme ambitieux mais très accessible, dont vous ressortirez grandi et apaisé, si vous suivez les conseils qui vous seront prodigués tout au long de votre parcours à nos côtés. Découvrez également 10 conseils pour apprendre à mieux gérer son stress.

Relaxation, techniques de restructuration cognitive et psychologique, méthode de gestion du temps et de communication seront les domaines de thérapie qui vous seront proposés par nos coachs, pour enfin dire non à tous les symptômes liés au stress et souhaiter la bienvenue au bien-être ! 

 

Article
0

Je fais le point

sur mon stress

Mon bilan gratuit en 4mn

Vous êtes
Vous aussi, donnez votre avis !

Pas encore d'identifiants ? Inscrivez-vous, c'est gratuit.

Dans la même série

Dans la même rubrique

Tous les articles de la rubrique
Haut de page 
X