Crise d'angoisse : comment s'en débarrasser rapidement ?

Article

542 votes

0
Crise d'angoisse : comment s'en débarrasser rapidement ?

Vos mains sont moites, votre cœur bat la chamade, vos jambes tremblent et ne vous portent plus, votre gorge est serrée, vous avez l’impression de perdre la raison ou d’être en train de mourir… Et si c’était une crise d’angoisse ? Cette manifestation touche davantage les personnes de 20 à 40 ans et peut survenir à tout moment, de manière brutale et irraisonnée. Mais quelles sont les causes de la crise d’angoisse ? Et comment s’en débarrasser rapidement ? 

Vous souffrez de crise d'angoisse ?
Faites le bilan de votre gestion du stress en 3min
Je démarre mon bilan gratuit !

Une crise d’angoisse, c’est quoi ? 

Difficile de décrire une crise d’angoisse si l’on ne l’a pas vécue soi-même. Néanmoins, certains signes ne trompent pas et permettent de poser le diagnostic assez rapidement : tremblements, vertiges, accélération du rythme cardiaque, sueurs, maux de tête, mains moites, gorge serrée, sentiment d’étouffement, sensation de dépersonnalisation et de mort imminente… Mais qu’est-ce qui se cache derrière la crise d’angoisse et comment l’enrayer ?


La crise d’angoisse correspond à un état d’urgence auquel votre organisme répond par un processus physiologique de façon confuse et complètement irrationnelle. Elle est due la plupart du temps à un stress aigu provoqué par une situation anxiogène, une névrose ancrée en vous depuis trop longtemps, une phobie, un souvenir d’enfance douloureux, ou encore un choc psychologique insurmontable. D’autres facteurs peuvent aussi déclencher une crise d’angoisse comme la consommation abusive d’alcool, de cannabis ou de drogues. 


Vous êtes au cinéma ou en train de faire vos courses dans une grande surface, et au moment où vous vous y attendez le moins, une crise d’angoisse s’installe. Vous avez la sensation terrifiante de perdre la raison ou d’être en train de mourir. Mais au bout de plusieurs dizaines de minutes,  votre corps et votre esprit s’apaisent. Tout redevient normal. Pour un moment… Parce qu’inévitablement les crises reviennent dès qu'apparaissent un nouveau stress ou une émotion négative. Mais notre niveau de déclenchement diffère d’une personne à une autre, car il dépend de notre sensibilisation. Ainsi certains ne feront jamais de crise d’angoisse alors que d’autres en feront de manière chronique lors de situations banales.

Les symptômes d’une crise d'angoisse

Une attaque de panique peut donner lieu à: des palpitations cardiaques ou tachycardie.

Une gêne respiratoire avec une sensation d'étouffement des douleurs.

une gêne dans la poitrine des tremblements ou secousses musculaires.

des malaises, des étourdissements.

vertiges une vision trouble des démangeaisons des sifflements ou bourdonnements dans les oreilles (acouphènes).

des nausées, des vomissements, des diarrhées des sueurs.

des frissons ou des bouffées de chaleur.

La personne, face à ces manifestations dont elle ne comprend pas l’origine, y réagit par une dramatisation. Elle craint la mort ou pense devenir définitivement folle, s’agite à la recherche d’une solution, et aggrave par là même ses symptômes. L’attaque de panique est auto-entretenue par un cercle vicieux.


Pour limiter les crises d’angoisse et prévenir les rechutes, les médecins ont pour habitude de prescrire des anxiolytiques et des antidépresseurs qui réduisent l’anxiété et agissent sur la souffrance émotionnelle. Mais il existe aussi des moyens simples et faciles à mettre en place pour vaincre la crise d’angoisse dès les premiers signes avant-coureurs.   

Découvrez nos conseils pour vous libérer de vos crises d'angoisse :

J’accepte ma crise d’angoisse 

Une crise d’angoisse s’arrête toujours ! Au lieu de lutter pour faire disparaitre votre crise d’angoisse, laissez-la venir. Observez-la et acceptez-la. Vous savez au fond de vous que vous n’allez pas mourir, que vous ne souffrez pas de folie, et que dans quelques minutes les symptômes auront disparu. Alors, lâchez prise et essayez de comprendre le message qui se cache derrière votre peur : « Y a-t-il quelque chose qui a déclenché cette crise ? Pourquoi suis-je dans cet état ? » Essayez de comprendre ce qui vous anime et quels ont été les éléments déclencheurs qui ont provoqué cette panique. Peut-être n’y arriverez-vous pas du premier coup, mais vous verrez que peu à peu, les crises seront plus espacées et moins violentes qu’auparavant, pour un jour disparaître complètement. 

Je pratique la respiration abdominale pour me libérer de ma crise d’angoisse 

Lorsque vous avez une crise d’angoisse, votre respiration s’accélère de manière anarchique et vous avez l’impression de manquer d’air, voire d’étouffer. Et plus vous manquez d’air plus vous respirez vite et plus votre sentiment d’étouffer augmente. 


Quand vous sentez la crise d’angoisse venir, allongez-vous sur le dos si vous le pouvez ou asseyez-vous là où vous pouvez. Inspirez très lentement bouche fermée en gonflant le ventre sans forcer. Mettez une main paume à plat sur votre ventre pour sentir ses mouvements. Gardez l’inspiration environ 10 à 15 secondes. Puis expirez lentement bouche ouverte jusqu’à vider complètement votre ventre. Faites cet exercice durant cinq à dix minutes au bout desquelles vous pourrez constater que la crise d’angoisse a disparu… 

J’utilise des distractions cognitives pour me libérer de ma crise d’angoisse 

Si vous êtes en train de vivre une crise d’angoisse, apprenez à distraire votre esprit en pensant complètement à autre chose. Récitez l’alphabet à l’envers ou déclamer les capitales européennes, ou encore énoncez vos pâtisseries préférées. Pas la peine de parler si vous n’y arrivez pas. Cet exercice est mental et peut être fait en silence. 

Je chante pour me libérer de ma crise d’angoisse 

Quand une nouvelle crise d’angoisse se pointe, avant même qu’elle ne vous submerge, chantez votre air préféré. Pas question ici de murmurer ou fredonner. Non, mettez-y du coffre. Peu importe que vous chantiez faux. L’idée n’est pas de faire des performances vocales, mais de libérer votre respiration et détendre votre diaphragme. Mais cela vous permet aussi de laisser passer la crise d’angoisse en détournant votre attention sur autre chose de manière ludique. Et ça marche… 

Des méthodes efficaces durablement pour me libérer de mes crises d’angoisse

Pour traiter vos crises d’angoisse durablement, des thérapeutiques efficaces et scientifiquement prouvées sont un excellent complément aux traitements médicamenteux, mais peuvent représenter aussi une bonne alternative. Car prendre des médicaments aussi puissants soient-il, ne permet pas d’agir sur la cause, mais uniquement sur les symptômes de la crise d’angoisse. Mais pour agir sur le « fond » et comprendre pourquoi vous avez ces  crises, un travail sur soi est nécessaire. 

La thérapie comportementale et cognitive, la sophrologie, la psychothérapie ou la méditation en pleine conscience peuvent vous aider à vous libérer définitivement de vos crises d’angoisse. Même si leur approche est  différente sur certains points, ces méthodes sont toutes tournées vers la compréhension du stress qui déclenche vos crises d’angoisse. Elles peuvent vous aider à calmer vos émotions, chasser vos pensées négatives et modifier votre comportement pour faire baisser la pression qui est en vous. 
La seule contrainte ? Votre implication…


Quels sont les causes d’une crise d’angoisse ?

L’attaque de panique correspond à un état d’urgence auquel votre organisme répond par un processus physiologique de façon confuse et irrationnelle. Elle est due la plupart du temps à un état de stress aigu provoqué par une situation anxiogène, une phobie, ou encore un choc psychologique insurmontable. D’autres facteurs externes peuvent aussi contribuer à favoriser la panique, comme la consommation abusive d’alcool, de cannabis ou de drogues. 


Quels sont les symptômes d’une attaque de panique ?

Les symptômes physiques d’une crise de panique sont des palpitations cardiaques, une sensation d’étouffement ou encore des nausées. Les troubles psychiques sont souvent amplifiés par les symptômes physiques. Croire que l’on va mourir sur le champ ou devenir fou, développer des scénarios de catastrophes sont des pensées qui aggravent les manifestations physiques et enferment dans un cercle vicieux.


Comment calmer une crise d’angoisse ?

Les médicaments anxiolytiques permettent une sédation rapide de l'attaque de panique. Mais cela ne dispense pas de comprendre quels stresseurs sont à l’œuvre et déclenchent les attaques de panique, ni d’apprendre différentes techniques permettant de retrouver son calme sans avoir besoin d’une aide extérieure. C’est l'objectif du programme TheraSerena, qui agit sur 3 volets : le cognitif, l’émotionnel et le comportemental.

 

Article

542 votes

0

Je fais le point

sur mon stress

Mon bilan gratuit en 4mn

Sur une échelle de 1 à 6 comment évaluez-vous votre moral aujourd’hui?
Vous êtes
Vous aussi, donnez votre avis !

Pas encore d'identifiants ? Inscrivez-vous, c'est gratuit.

Dans la même série

Dans la même rubrique

Comment un psychologue peut vous aider à surmonter votre stress?

Article

14 votes

0
Ce qu’on nomme couramment le “stress” est le mal du siècle. Train de vie accéléré, course à la performance, surmenage à la maison comme au travail… La tension quotidienne entraîne des conséquences physiques, émotionnelles, dans les…
Lire plus
Tous les articles de la rubrique
X