Stress durant la grossesse : les risques pour le bébé et les solutions pour déstresser

Article
0
Stress durant la grossesse : les risques pour le bébé et les solutions pour déstresser

Mettre un bébé au monde, quel merveilleux moment ! Néanmoins, quand certaines futures mamans le préparent paisiblement, d’autres vivent l’épreuve avec beaucoup de stress. Mais dans ce cas, quels sont les risques pour le bébé ? Et quelles sont les solutions pour retrouver la sérénité

Besoin de retrouver la sérénité?
Faites le bilan gratuit de votre stress en 3min
Je démarre mon bilan gratuit !

Stress lié à la grossesse, à quoi est ce que c'est dû ?

Lors d’une grossesse, il n’est pas rare que les futures mamans soient vulnérables et émotives, qu’elles se sentent irritables, à fleur de peau. Normal. Une grossesse est un grand chamboulement dans la vie d’une femme et la fatigue, le mal au dos, les insomnies, peuvent affecter ponctuellement l’humeur des femmes enceintes. Mais aussi les craintes : malformation de l’enfant à la naissance, accouchement difficile, montées de lait douloureuses… Tout est sujet à inquiétude. Nous ne réagissons pas tous de la même façon face au stress de la grossesse. Tout dépend de notre vécu, notre personnalité, notre environnement et quand pour certaines d’entre nous, ce serait presque une « formalité », pour d’autres, c’est un véritable tsunami. De plus, certains facteurs extérieurs fragilisent davantage la future maman : conflit familial, licenciement, deuil d’un proche, choc traumatique, trouble du comportement… Dans ce cas, le stress prend toute la place dans l’existence de la jeune femme et les répercussions peuvent être lourdes à la fois sur son équilibre physique et psychique, mais aussi sur celui du bébé.

Quelles sont les conséquences d'une grossesse stressante pour le bébé ?

Lorsque nous sommes soumis à une situation stressante, nous sécrétons du cortisol, une hormone qui nous aide à faire face au danger et à maintenir nos performances énergétiques.

Mais le cortisol est l’hormone du stress par excellence. Alors plus nous sommes stressés, plus nous produisons du cortisol. Conclusion ? Notre organisme réagit et c’est l’escalade : pathologies cardiovasculaires, asthme, eczéma, diminution des défenses immunitaires, dépression, burn-out… Ainsi, de nombreux travaux scientifiques ont démontré que l’excès de cortisol chez les femmes enceintes ayant un stress prolongé, avait un impact négatif sur le développement du bébé : naissances prématurées, ralentissement du développement physique et psychique de l’enfant, faible poids à la naissance, augmentation du risque de maladies infectieuses, troubles du comportement, de l’apprentissage et de l’attention…

Mais ce n’est pas tout ! Des chercheurs de l’Université de Zurich, en collaboration avec l’Institut Max Planck de Munich, ont étudié le lien entre le stress psychologique et la corticolibérine (CRH) du liquide amniotique et l'urocortine (UCN) chez 34 femmes enceintes en bonne santé et amniocentiques au deuxième trimestre. (1)

Résultat ? Un stress prolongé durant le deuxième trimestre de la grossesse est dangereux pour le bébé. La responsable ? La corticolibérine (corticotropin en anglais) une hormone ayant un lien étroit avec le cortisol. Elle provoquerait une croissance plus rapide du fœtus au détriment d’autres fonctions vitales, aurait un rôle dans les naissances prématurées et entraînerait un trouble déficit de l’attention ainsi que des problèmes cardiovasculaires. Les chercheurs ont cependant révélé que lorsque le stress au cours de la grossesse était de courte durée, il n’y aurait aucun impact négatif sur le bébé.

Quelles solutions pour déstresser durant la grossesse ?

La tricothérapie durant la grossesse : un anti-stress aux multiples bienfaits

Pour lâcher prise, confectionnez de jolies grenouillères pour Bébé ! La tricothérapie, vous connaissez ? Selon ses partisans, le tricotage apporterait les mêmes bienfaits qu’un cours de yoga ! Car tricoter ce n’est pas seulement monter des mailles. C’est aussi une façon très ludique de méditer. C’est enfin se lover dans une bulle, vivre l’instant présent et…déstresser. Selon Monica Baird, spécialiste de la douleur au Royal United Hospital en Angleterre, tricoter aurait même le pouvoir de faire chuter le cortisol, l’hormone phare du stress.

Nagez pour évacuer votre stress durant la grossesse

Inutile de faire l’apologie de la natation, tant ses vertus sont inestimables. Et d’autant plus durant la grossesse. Ici nul besoin de faire des performances aquatiques. Le seul fait de se laisser porter par l’eau et respirer profondément apporte déjà un grand réconfort physique et psychique à la femme enceinte. Quelques longueurs et le tour est joué. Le rythme cardiaque ralentit, les douleurs dorsales s’estompent et le mental se régénère. Sans compter le plaisir que doit ressentir le bébé lové dans le ventre de sa maman… Une véritable parenthèse « anti-stress » toute en douceur.

Stress lié à la grossesse ? Se reposer, rien de tel pour se ressourcer

On ne le dira jamais assez : pour bien vivre sa grossesse et déstresser, il faut se reposer ! Mais pas n’importe comment. Pas question de se caler devant une série télé en se gavant de chips ou de passer des heures sur son smartphone à converser sur les réseaux sociaux. Le repos dont nous parlons ici est une réelle détente physique et psychique. S’allonger chaque fois que c’est possible, respirer calmement, écouter de la musique apaisante, lire un bon roman, rêvasser, laisser aller ses pensées, être à l’écoute de son corps et de ses sensations. En clair, c’est vivre « ici et maintenant », pleinement.

L’avis de TheraSerena

Quand le stress est trop lourd à porter, qu’il entrave le bien-être du bébé et l’équilibre émotionnel de la maman, une prise en charge thérapeutique est à envisager. C’est ce que propose TheraSerena. Son programme est basé sur les thérapies comportementales et cognitives et inclut dans sa méthode la méditation et la relaxation. Un parcours de gestion du stress personnalisé et efficace pour vivre la grossesse avec sérénité.

1 - Second-trimester amniotic fluid corticotropin-releasing hormone and urocortin in relation to maternal stress and fetal growth in human pregnancy - Published online: 21 Apr 2017 in The International Journal on the Biology of Stress - https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/28347187

Article
0

Je fais le point

sur mon stress

Mon bilan gratuit en 4mn

Sur une échelle de 1 à 6 comment évaluez-vous votre moral aujourd’hui?
Vous êtes
Vous aussi, donnez votre avis !

Pas encore d'identifiants ? Inscrivez-vous, c'est gratuit.

Dans la même série

Dans la même rubrique

Tous les articles de la rubrique
Haut de page 
X