Que peut provoquer le stress ? Découvrez les 7 maladies liées au stress

Article
0
Que peut provoquer le stress ? Découvrez les 7 maladies liées au stress

Le stress, une maladie ? Pas vraiment. Mais s’il perdure et s’intensifie, il peut provoquer sur notre santé physique et psychique des dégâts difficiles à enrayer. Car même si le stress est à priori physiologique, sa chronicité peut être délétère sur notre organisme. De manière générale le stress entraîne tout d’abord des troubles fonctionnels (liés à la stimulation du fonctionnement des organes) puis des troubles organiques. Par exemple le stress favorise l’hypertension artérielle (trouble fonctionnel) puis dans un second temps augmente le risque de pathologie cardiaque.

Quelles sont ces pathologies liées au stress ?

Si le stress est notre allié pour réagir, s’adapter, combattre ou fuir, il peut représenter un réel danger pour notre organisme s’il devient récurrent. Car le système nerveux, hormonal et immunitaire se mobilise et les symptômes, au départ purement fonctionnels, peuvent entraîner à bas bruit une série de pathologies purement organiques.

Nous ne réagissons pas tous de la même façon face au stress. Si le deuil d’un de vos proches vous anéantit, d’autres le vivront peut-être différemment et si votre meilleur ami vient de perdre son travail, les conséquences sur sa santé mentale et physique ne seront peut-être pas aussi violentes que pour vous. Environnement social ou professionnel, climat conjugal, antécédents  familiaux, traumatismes, sont autant de facteurs qui vont jouer sur vos émotions et faire le lit à votre insu de pathologies graves et/ou chroniques. 

Les maladies digestives provoquées par le stress 

Qui n’a jamais eu de troubles digestifs la veille d’un entretien d’embauche ou avant de faire une allocution en public ? Le stress engendre bien des désagréments sur nos intestins… On peut évoquer des ballonnements, des nausées, des brûlures d’estomac, des diarrhées ou des constipations. Pourquoi ? L’estomac se vidange moins vite, le transit est ralenti et les bactéries dans le tube digestif déclenchent une inflammation pour se défendre. Quand certains vont passer cet épisode « banal » sans sourciller, d’autres, submergés par leurs émotions et souffrant de stress depuis trop longtemps peuvent provoquer des maladies beaucoup plus sérieuses comme des colopathies, des syndromes du côlon irritable ou encore des ulcères. 

Les troubles cardiovasculaires liés au stress 

Mains moites, cœur qui s’emballe, pression artérielle qui grimpe, douleurs dans la poitrine sont quelques-uns des symptômes les plus représentatifs d’un stress ponctuel. Mais quand le stress perdure, il devient l’un des facteurs de risque les plus délétères sur votre cœur et vos artères au même titre que le tabac ou le diabète.

Ses effets sur le système cardiovasculaire sont liés entre autres à la stimulation du système sympathique qui contrôle une grande partie de nos activités inconscientes comme les battements du cœur. Mais il agit aussi sur certains neurotransmetteurs comme l’adrénaline, notre « booster » d’énergie.

Sous l’effet du stress, ces manifestations biologiques et physiologiques se modifient et peuvent être responsables d’hypertension artérielle,  de crises d’angor (manque d’oxygène dans les artères du cœur), d’accidents vasculaires cérébraux ou d’infarctus du myocarde. 

Le stress chronique favorise l'hyperthyroïdie

La thyroïde est une hormone indispensable à notre organisme. Son rôle a de multiples facettes : on peut citer entre autres, la régulation de la température corporelle, du rythme cardiaque, du système nerveux, du tube digestif et de l’appareil génital. Mais il arrive que cette glande se dérègle sous l’effet d’un stress chronique. On parle alors d’hypothyroïdie (quand la glande thyroïde est au ralenti) ou d’hyperthyroïdie (quand la glande thyroïde produit trop d’hormones de manière incontrôlée). 

Quand il y a hyperthyroïdie, tous les processus métaboliques sont perturbés : fréquence cardiaque accélérée, transit intestinal modifié (diarrhées chroniques), sudation exacerbée, essoufflements à l’effort… Mais aussi  irritabilité, nervosité, tremblements des mains et perte de poids spectaculaire en peu de temps.

Le stress provoque des infections virales

Le stress physique ou psychique affaiblit les défenses immunitaires provoquant ainsi des infections virales ou microbiennes.  Pour défendre l’organisme, le système immunitaire est le rempart contre toute agression ou corps étranger qu’il ne reconnait pas. Mais s’il y a des tensions émotionnelles ou un stress récurrent, ce système se dérègle ou s’affaiblit et certaines infections apparaissent. On pourrait citer les rhumes chroniques, les angines, ou encore les poussées d’herpès et les infections urinaires et vaginales. 

Le stress peut-il entraîner des infections cutanées?

Le stress peut provoquer des infections cutanées sévères. Le déclencheur ? Entre autres, l’histamine. Produite en très grande quantité quand l’anxiété pointe son nez, cette substance chimique libérée lors de réaction allergique est largement impliquée dans les phénomènes inflammatoires. Démangeaisons, perte de cheveux, rougeurs, boutons, mais aussi eczéma, urticaire, herpès et psoriasis, représentent les infections cutanées les plus répandues chez les personnes qui souffrent de stress chronique.  

Le stress favorise les troubles gynécologiques

Chez la femme, le stress peut dérégler le système hormonal et provoquer certains troubles gynécologiques : règles douloureuses ou cycles irréguliers, ovulation perturbée ou retardée, fausses couches ou accouchements prématurés.

Les troubles du tonus musculaire 

Voilà une des maladies psychosomatiques les plus caractéristiques du stress ou de l’anxiété chronique : la sensation de douleurs musculaires et articulaires dans certaines régions du corps, notamment au niveau dorsal ou cervical. Ces douleurs diffuses sont dues en partie à la surcharge d’adrénaline envoyée par le système nerveux dans tout le corps pour que celui-ci puisse réagir face au danger. Ainsi les muscles, chargés de toxine et hypertoniques sont en souffrance et se fatiguent. 

Comment enrayer ces maladies liées au stress 

Des médicaments comme les anxiolytiques ou les antidépresseurs peuvent soulager la douleur et diminuer votre stress. Mais ils n’agissent pas sur la partie immergée de l’iceberg…
Pour mettre fin à votre anxiété, certaines thérapeutiques comme la relaxation, la méditation en pleine conscience, la psychothérapie ou la sophrologie sont bien plus prometteuses

La thérapie comportementale et positive proposée par TheraSerena pour enrayer les maladies dues au stress
Pour agir efficacement sur le stress et les pathologies associées, une solution efficace et prouvée scientifiquement pour lutter contre le stress : la thérapie comportementale et cognitive. 

Le stress agit sur nos émotions, nos pensées et notre comportement. Et la thérapie comportementale et cognitive vous donne les clés d’une meilleure gestion émotionnelle. Elle  vous apprend à vous relaxer rapidement, vous aide à chasser vos pensées négatives et vous guide face aux situations stressantes qui vous entourent. Grâce à ses outils performants, TheraSerena peut vous débarrasser efficacement de votre stress et des maladies qui l’escortent. 

Alors, ne baissez pas les bras. La solution est en vous, au fond de vous. Mais nous sommes là pour vous accompagner. Ce programme en est la preuve irréfutable…

Article
0

Je fais le point

sur mon stress

Mon bilan gratuit en 4mn

Vous êtes
Vous aussi, donnez votre avis !

Pas encore d'identifiants ? Inscrivez-vous, c'est gratuit.

Dans la même série

Dans la même rubrique

Tous les articles de la rubrique
Haut de page 
X