Découvrez nos 5 conseils pratiques pour éliminer le stress pendant la grossesse

Article
0
Découvrez nos 5 conseils pratiques pour être zen pendant la grossesse

Vous attendez un bébé ? Quel bonheur ! Pourtant, depuis que votre ventre s’arrondit, vous êtes stressée. Les raisons ? Nausées, fatigue, insomnies, corps trop lourd à porter… Et si vous tentiez de lâcher prise ? Découvrez non 5 conseils pratiques pour être zen pendant la grossesse.

Déculpabilisez ! Être stressée durant la grossesse est souvent bien légitime. Après tout ce n’est pas une mince affaire que de porter un bébé pour le mettre au monde. Même si cela représente la plus jolie chose que vous accomplirez au cours de votre vie.

Depuis le début de votre grossesse, vous vous inquiétez pour tout ! Vous avez peur de faire une fausse couche ou que le cœur de votre bébé s’arrête de battre. Mais vous êtes aussi terrorisée par l’accouchement, par l’idée que votre enfant soit atteint d’une maladie incurable ou encore que vous ne soyez pas une « bonne mère ». Et pour couronner le tout, vous vous sentez épuisée, irritable, vulnérable, à fleur de peau, prête à pleurer à la moindre contrariété. Stop ! Il est temps de changer de cap et aborder votre grossesse avec plus de sérénité.

Le yoga prénatal : un moyen efficace pour évacuer le stress lié à la grossesse

Comment déstresser et vous relaxer pendant la grossesse ? Le yoga prénatal est exactement ce qu’il vous faut ! A l’aide de quelques mouvements de yoga, vous allez apprendre à respirer de manière optimale, à tonifier vos muscles, à augmenter votre énergie vitale, et…à vous détendre. Plus de douleurs lombaires ni de sciatiques souvent fréquentes lorsqu’on est enceinte. Et finies les tensions cervicales dues au stress ! De plus, certaines postures sont réservées aux futures mamans et vont vous aider à rester zen le jour de l’accouchement.

Le repos : rien de tel pour chasser le stress et rester en forme, même enceinte !

On ne le dira jamais assez : lorsque l’on est enceinte, il faut se reposer. Mais pas n’importe comment. Mieux vaut aller se prélasser dans un endroit calme et verdoyant, que devant une série-télé stressante et bruyante. Vous reposer, c’est avant tout faire le vide dans votre tête et vous recentrer sur votre propre bien-être. Mais c’est peut-être aussi lâcher les corvées qui s’amoncèlent, vous installer confortablement et vous plonger dans un livre passionnant. C’est peut-être encore vous laisser bercer par de la musique classique pendant que vous prenez un bain à la lueur de bougies parfumées. Enfin, c’est pouvoir vous offrir le luxe de dormir chaque fois que vous le ressentez. D’ailleurs, il est dit que les siestes sont très bénéfiques durant la grossesse, à la fois pour vous, mais aussi pour le bébé…

Assistez à des cours prénataux pour rester zen le jour de l’accouchement

Grâce aux cours prénataux, vous allez vous préparer à l’accouchement : perte des eaux, déclenchement de l’accouchement, contractions… La plupart du temps c’est une sage-femme qui dispense les cours et son rôle est non seulement de vous expliquer ce qui va se passer le jour J, mais aussi de vous rassurer. C’est le moment de poser toutes les questions qui vous passent par la tête, de créer des liens avec les autres mamans, de partager vos ressentis et vos émotions, bref, de lâcher prise. Résultat ? Vous serez certainement zen le jour de l’accouchement…

Tricotez la layette de bébé pour vous relaxer avant l’accouchement

Tricoter, aujourd’hui c’est tendance. Si, si ! Ce n’est plus réservé à nos grands-mères qui se faisaient une joie de nous offrir ces pulls que, avouons-le, nous trouvions ringards et informes. Vous souffrez de stress parce que l’accouchement approche ? Pourquoi ne pas vous mettre au tricot et préparer la layette de bébé ? D’abord parce que c’est une façon originale de vous détendre… Quelques rangs par-ci, par-là, histoire de vider votre tête et de vous relaxer au rythme des aiguilles. Ensuite, parce que vous allez développer votre côté « artiste » trop longtemps ignoré. Enfin, parce que vous allez faire pâlir d’envie vos copines de bureau quand elles verront les jolis chaussons vert pomme que vous aurez conçus pour votre petit dernier.

Pratiquez la pleine conscience pour déstresser pendant la grossesse

Pour vivre pleinement votre grossesse et aborder l’accouchement avec quiétude, la « pleine conscience » est exactement ce qu’il vous faut. Cette méthode s’inscrit dans la thérapie comportementale et cognitive et permet de faire face au stress et aux douleurs chroniques.

Charly Cungy, psychiatre, spécialiste des thérapies comportementales et cognitives et fondateur deTheraSerena, s’est entretenu en 2013 avec Myriam Gamba et Isabelle Corbot, deux psychologues de Lausanne, au sujet de la pleine conscience autour de la grossesse et l’accouchement. C’est une pratique qu’elles proposent à leurs patientes et qui semble porter ses fruits.

Selon Myriam Gamba et Isabelle Corbot, « Il y a beaucoup de défis psychologiques et physiques durant la grossesse : peurs, douleurs, anticipation de l’accouchement… Le fondement de la pleine conscience lors de la grossesse et de l’accouchement est de ne pas résister à la douleur, mais de l’accepter avec bienveillance. C’est un état d’esprit qui se développe grâce à des exercices de focalisation intentionnelle sur l’instant présent. C’est aussi encourager une notion d’ouverture d’esprit pour accepter la réalité telle qu’elle est afin de vivre la grossesse plus sereinement. La pleine conscience est une magnifique opportunité pour les femmes enceintes, de rentrer en contact avec leur bébé de manière très intime, parce qu’au travers des pratiques méditatives, la maman crée un lien très fort avec son enfant ».

Article
0

Je fais le point

sur mon stress

Mon bilan gratuit en 4mn

Sur une échelle de 1 à 6 comment évaluez-vous votre moral aujourd’hui?
Vous êtes
Vous aussi, donnez votre avis !

Pas encore d'identifiants ? Inscrivez-vous, c'est gratuit.

Dans la même série

Dans la même rubrique

Tous les articles de la rubrique
Haut de page 
X