Jusqu'à -15 sur votre programme. Démarrez votre programme à partir de 15 € le 1er mois

Peur de conduire : Adoptez ces 3 méthodes efficaces pour déstresser

  |  
Article
Voting

1709 avis

2

Quand pour certains prendre sa voiture n’est qu’une formalité, pour d’autres c’est un véritable enfer. L’amaxophobie ou « peur de conduire » est un véritable handicap et l’évitement est souvent la seule issue choisie pour y remédier. Pourtant des méthodes efficaces existent et peuvent permettre de prendre le volant sans stress ni appréhension. Le point ici.

  |  
Photo
Peur de conduire : 3 méthodes efficaces pour déstresser
Body

L'origine et les symptômes de la peur de conduire

L’amaxophobie est une peur incontrôlable et souvent irrationnelle de conduire un véhicule, quel qu’il soit. Les raisons sont multiples et peuvent se cumuler. Cela peut être dû à un stress post-traumatique suite à un accident violent, un manque de confiance en soi, une peur terrifiante de conduire après un permis récent… Quoi qu’il en soit, il s’agit bien d’une phobie de la conduite, car les sujets concernés reconnaissent l’incohérence et la démesure de leur crainte.

Mais dans certains cas, la peur de conduire peut être liée à un trouble de la personnalité:

  • Les « dépendants » ayant eu un attachement trop fusionnel avec un des membres de la famille,
  • Les « anxieux » qui voient le danger partout et à fortiori dans un véhicule,
  • Les « agoraphobes » qui ont peur de perdre le contrôle et de ne pas pouvoir fuir ou être secourus

Même si le danger est la plupart du temps imaginaire, difficile pour le sujet concerné d’être rationnel et de ne pas anticiper une panne, un possible accident, ou pire encore de mourir au volant. Car c’est bien de cela qu’il s’agit. La peur imminente de perdre le contrôle et d’y laisser sa peau et celle des autres.

Maux de ventre, tremblements, accélération du rythme cardiaque, sensation de vertige… Les symptômes de stress sont très impressionnants et ne font qu’exacerber la sensation d’insécurité. Alors la panique s’installe et c’est l’escalade.

Et dès que la clé est dans le contact, l’appréhension pointe son nez…

Quand les plus téméraires arrivent à conduire sur des petits trajets, les autres paniquent déjà au moment de boucler leur ceinture.

Viennent ensuite des pics de stress qui se manifestent pour des banalités. Cela peut être :

  • Le véhicule qui cale en plein trafic
  • Un chauffard qui klaxonne parce qu’il est pressé
  • Ou le passage d’un tunnel trop long ou encore un semi-remorque qui double en plein virage

Sans parler de la peur de conduire sur l’autoroute qui semble être la situation la plus éprouvante pour les personnes atteintes d’amoxophobie. Car il n’y a pas d’échappatoire, il faut avancer coûte que coûte. Et pas question de rouler à 30 km à l’heure, parce que la « meute » est derrière et n’a pas que ça à faire !

Hypnose : un moyen efficace d'éliminer votre peur de conduire 

Vous êtes terrorisé(e) à l’idée de conduire votre véhicule et votre peur vous paralyse ? Offrez-vous des séances d’hypnose ! Rien de tel pour déstresser et prendre le volant en toute sérénité. En quoi consiste l’hypnothérapie ?

La majorité des données de notre « histoire », à savoir notre culture, nos bouleversements familiaux et professionnels, nos souffrances ou nos traumatismes sont stockés dans notre inconscient et dictent notre comportement au quotidien. Nous agissons donc sous l’impulsion de notre « inconscient » sans que notre état de conscience ait son mot à dire. Et nous reproduisons toujours les mêmes actes comme s’ils étaient collés à notre personnalité et ne pouvaient plus s’en échapper.

Comment fonctionne l’hypnose ? Grâce aux suggestions verbales de notre thérapeute et à notre implication, nous voyageons dans notre « moi » profond et ramenons à la surface l’objet de nos tourments. Puis, nous le remplaçons par des perspectives toutes neuves qui s’inscrivent dans le moment présent et répondent parfaitement à nos désirs et nos besoins. Le plaisir nouveau de conduire en fait partie… Les tensions se dissipent, le mieux-être gagne du terrain, la route n’est plus un danger.

Respiration abdominale ou comment rester zen au volant

Si vous sentez le stress vous envahir parce que vous avez une cinquantaine de kilomètres à parcourir en voiture pour aller voir votre prochain client, pas de panique. La respiration abdominale va vous aider à passer le cap sans difficulté : 

  • Installez-vous dans votre véhicule,
  • Branchez votre FM sur « Radio Classique »,
  • Fermez les yeux et…respirez.

Mais pas comme vous le faites habituellement, non. Nous parlons ici de respiration abdominale. Celle que les bébés adoptent de manière spontanée. C’est-à-dire qu’ils respirent à la fois avec leurs poumons et leur ventre. Malheureusement, cette respiration de la prime enfance devient très vite une respiration de « survie » qui ne fait que s’adapter à notre mode de vie et ne se consacre qu’à celle, vitale, de nos poumons.

La respiration abdominale consiste à :

  • Poser la paume d’une main sur le ventre
  • Inspirer en le gonflant,
  • bloquer quelques secondes sa respiration et expirer en vidant le ventre jusqu’à ce qu’il n’y ait plus un seul souffle d’air dans sa cavité.

Parions qu’en 10 cycles de respiration vous vous sentirez bien plus calme et prêt(e) à démarrer…

Travailler sur la peur de conduire avec le programme TheraSerena

Quand on souffre de phobies inexpliquées, le stress déclenche la peur et la peur nourrit le stress. Un cercle vicieux s’installe et ne vous lâche qu’une fois l’épisode « stressant » écarté.

Et agir sur le stress, c’est aussi agir sur la peur qui le provoque. C’est la raison pour laquelle une gestion du stress en parallèle à une thérapeutique visant à traiter l’amaxophobie serait l’attitude la plus appropriée.

C’est ce que vous propose le programme TheraSerena, qui s’appuie sur les thérapies comportementales et cognitives pour vous déstresser votre anxiété et calme profondément vos émotions et vos ressentis responsables de votre peur de conduire.

  |  
Article
Voting

1709 avis

2

Démarrez votre bilan gratuit en 3 min

Commentaire

Nerina (non vérifié)
dim 02/06/2024 - 14:58

Mon copain m.a empêché de prendre la voiture alors que j.ai le permis..et voila vu que j.ai plus rouler depuis 10ans j.ai perdue confiance en moi quoi faire?

A054.mariemar1
lun 22/06/2020 - 22:58

Quelques passages très parlants, article très intéressant. 

Dans la même série

Vous voulez apprendre à déstresser ?

Faites le bilan de votre stress en 3 min seulement
Vous n'avez pas trouvé votre bonheur ?

Découvrez les témoignages de nos abonnés !

  • J’ai appris à fermer des portes pour en ouvrir d’autres et d’autres opportunités se sont présentées à moi

    Aujourd’hui, je ne suis plus en colère et je suis plus sereine. J’ai appris à prendre du recul pour analyser la situation, et à m’appuyer sur mon entourage pour m’y aider. Je peux m'en sortir en cas de stress.
    Delphine 38 ans

    Delphine, 52 ans, Le Havre, Chargée de mission

  • Avec ThéraSéréna, J’ai appris à oser, et cela n’est pas aussi simple qu’on le croit

    c'est un programme extrêmement complet qui accompagne au jour le jour. Des exercices et des outils variés et adaptés à chaque situation de stress. On est ainsi nourri par la nouveauté et cela motive pour avancer.
    Maité 48 ans

    Maité, 48 ans, Clamart, médiatrice

  • Angoissée chronique, je me suis surpassée et réconciliée avec les psys

    Je trouve que l’on est très bien encadré du début à la fin du programme ThéraSéréna. Cela est très plaisant et rassurant quelque part. Nous ne sommes pas lâchés à aucun moment de notre parcours.
    Marielle 35 ans

    Marielle, 35 ans, Clermont-Ferrand

  • C’est un programme très complet, et riche de méthodes !

    Ce programme très complet et riche d'outils m’a permis de m’apaiser et d’aborder les choses et situations avec plus de confiance et de sérénité car je ne me sens plus prise au dépourvu et démunie.
    Elodie 27 ans devant un geyser

    Elodie, 27 ans, Ingénieur à Rouen

  • Avec Théraséréna, j’ai appris à me connaître et à gérer mon stress

    Cette méthode m’a aidée à pointer le fait que j’avais toujours l’habitude de réagir de la même manière lors de situations de stress, j’ai donc pu analyser cette réaction. J’ai aussi appris à mieux me connaître.
    Avec Théraséréna, j’ai appris à me connaître et à gérer mon stress

    Valérie, 40 ans, RH, Boucau

  • Désormais, je sais faire face aux situations stressantes de tous les jours

    Avec ThéraSéréna, j’ai appris à gérer mon stress, à le réduire et à trouver sa provenance. Maintenant, je reconnais les moments où je risque d’arriver à bout de nerfs et je travaille pour prévenir ces situations.
    Avec ThéraSéréna, j’ai réussi à me libérer de ce trop-plein de stress !

    Vanessa, 28 ans, coiffeuse, Peymeinade

Transverse - Arguments programme

  • Un parcours adapté à votre problématique

    Un parcours adapté à votre problématique

  • picto

    Un coach à votre écoute psychologue à votre écoute

  • Une communauté pour partager

    Une communauté pour partager

  • Une question ? 09 81 41 35 22

    09 81 41 35 22 - Du lundi au samedi de 10h à 19h