Découvrez 4 méthodes douces et simples pour calmer vos palpitations et votre stress

Article
0
Découvrez 4 méthodes douces et simples pour calmer vos palpitations et votre stress

Le stress chronique provoque des dégâts sur le corps et sur l’esprit. Fatigue, insomnies, irritabilité, manque de concentration, mais aussi palpitations. Avoir des palpitations ça veut dire quoi ? Et comment s’en débarrasser ? Nous vous délivrons ici 4 méthodes douces pour en finir avec vos palpitations et apprendre à vous déstresser.

Un cœur en bonne santé bat de manière régulière, avec des contractions constantes, sans que l’on ait besoin de se préoccuper de son rythme ni de la façon dont il éjecte le sang de ses cavités. Mais, il arrive que ce rythme soit modifié, c’est-à-dire que le cœur batte trop vite (tachycardie) ou de manière anarchique (extrasystole). Dans ce cas, on parle de palpitations.

Le sport, la chaleur, les excitants, la ménopause, une hyperthyroïdie, font partie des causes essentielles des palpitations ou troubles du rythme...

Le stress aussi peut provoquer des palpitations

Vous devez passer un examen, ou vous venez d’avoir un accident, ou encore on vient de vous annoncer que votre poste est supprimé. Vos jambes flageolent, vos mains tremblent, vous suez et votre cœur se met soudain à battre très vite sans raison apparente. À cet instant, vous pensez que votre dernière heure est arrivée ou que vous êtes en train de faire un infarctus. En fait, il n’en est rien. C’est juste que votre corps réagit à l’information que votre cerveau vient de lui donner.

Mais pourquoi avons-nous des palpitations quand nous sommes stressés ?

Lorsque nous sommes en état de stress, le corps réagit de manière physiologique en déclenchant une série de manifestations biologiques et hormonales pour fuir ou combattre.

Alors, notre système nerveux, par l’intermédiaire des glandes surrénales, provoque une poussée importante d’adrénaline dont la mission est de nous donner l’énergie suffisante pour faire face au danger. Conséquence ? Notre pression artérielle augmente et notre rythme cardiaque s’accélère. Et en règle générale, tout redevient normal quand le stress a disparu.

Néanmoins, même si cela paraît banal et n’a aucune conséquence néfaste sur notre santé, ces moments n’ont rien de drôle et peuvent être un réel traumatisme pour les personnes qui les vivent…

Conséquences des palpitations sur votre organisme

Ce ne sont pas tant vos palpitations qui sont inquiétantes, mais bien votre stress, car celui-ci peut à la longue vous causer de nombreux troubles difficiles à éradiquer, si vous ne vous prenez pas en charge. Car le stress a des conséquences néfastes sur votre sommeil, votre humeur, votre concentration, votre sociabilité, votre émotivité… Et le laisser vous dévorer est dangereux pour votre santé physique et psychique.

Découvrez 4 méthodes douces et simples pour calmer vos palpitations liées au stress

Vous avez des palpitations nocturnes ou qui se manifestent au moment du coucher ? Vos palpitations sont émotionnelles ? Vous cherchez un traitement efficace et des techniques douces pour en finir avec vos palpitations ? Des solutions douces et simples existent.

Comment arrêter vos palpitations ? Respirez !

Quand votre cœur bat la chamade parce que le stress vous submerge, asseyez-vous, fermez les yeux et…respirez !

La respiration abdominale, vous connaissez ? Très relaxante et particulièrement efficace quand on est à bouts, elle permet d’éliminer les déchets toxiques qui encombrent votre organisme et apporte un réel massage aux organes abdominaux. La respiration abdominale provoque une détente neuromusculaire incomparable ainsi qu’une oxygénation du cerveau. Conséquence ? En peu de temps votre rythme cardiaque ralentit et votre stress s’efface comme par magie.

  • Posez les mains sur le ventre pour mieux ressentir le va-et-vient de votre respiration.

  • Inspirez par le nez en gonflant votre ventre comme s’il s’agissait d’un ballon.

  • Expirez par la bouche en rentrant progressivement le ventre.

  • Videz complètement l’air de vos poumons.

  • À nouveau, inspirez en gonflant le ventre et cette fois bloquez votre respiration quelques secondes.

  • Puis, expirez par la bouche en rentrant le ventre et en vidant vos poumons.

Effet détente et ralentissement du rythme cardiaque garantis, car la respiration influence le système nerveux autonome et régule le rythme cardiaque. Ainsi, lorsque l’on inspire, le rythme cardiaque augmente un peu, mais lorsque l’on expire profondément, il ralentit considérablement…

Marchez et chantez pour éliminer votre stress et vos palpitations

Rien de tel qu’un bol d’air et une marche pour oxygéner vos poumons et calmer vos crises d'angoisses. De plus, la pratique régulière de la marche prévient les maladies cardio-vasculaires. Et en prime, quand vous marchez, vous faites un effort et ainsi vous faites chuter la pression artérielle. Résultat ? Votre rythme cardiaque diminue…

Mais il n’est pas question ici de faire des prouesses sportives et vous épuiser. L’idée est de vous détendre et peu à peu, chasser votre stress. Marchez calmement, à pas léger, sans forcer, dans un endroit paisible et agréable à traverser. Profitez-en pour respirer pleinement, évacuer vos idées noires et apprécier le paysage qui s’offre à vous.

Vous aimez fredonner ? Alors c’est le moment pour vous y consacrer. Un morceau de musique que vous aimez particulièrement ou un refrain qui vous apaise. Chanter permet au diaphragme de monter et descendre plus librement et améliore votre capacité respiratoire. La marche et le chant, deux activités parfaitement compatibles, à consommer sans modération pour ne plus stresser et dire adieu à vos palpitations…

Pratiquez l’homéopathie pour soigner votre stress et diminuer vos palpitations

L’homéopathie peut être un bon complément à une prise en charge thérapeutique. Mais avant de vous jeter sur un traitement homéopathique, il est important de définir votre profil et connaitre l’origine de vos palpitations. Mettre des mots sur vos symptômes doit permettre à votre thérapeute de vous orienter vers le traitement qui vous convient le mieux. Le principe de l’homéopathie repose sur le postulat que le corps a la capacité de s’autoguérir. En clair, les substances utilisées en homéopathie permettraient de reproduire les symptômes dont vous souffrez, afin de renforcer vos capacités de guérison. Si vos palpitations sont la conséquence d’un stress récurrent ou d’une anxiété chronique, certains traitements vous seront particulièrement recommandés, comme Ignatia ou Argentum Nitricum. À creuser avec votre médecin, qui définira avec vous la posologie et la durée de la cure.

La cohérence cardiaque, une méthode efficace pour déstresser et stopper vos palpitations

Les émotions que nous ressentons tout au long de la journée provoquent des variations désordonnées du rythme cardiaque. On parle alors de « variabilité cardiaque ». Le contrôle de la respiration représente le moyen le plus simple de modifier la variabilité de la fréquence cardiaque. Une respiration « cohérente » s’effectue en général aux alentours de 6 cycles respiratoires par minute chez la majorité des adultes. Pour obtenir une « cohérence cardiaque », il suffit de faire 6 expirations/inspirations par minute.

Si vous atteignez ce score, votre cohérence cardiaque est au maximum. Le principe ?

Respirez profondément par le nez pendant 5 secondes en adoptant une respiration par le ventre

Soufflez lentement durant 5 secondes, en freinant l’air avec votre pharynx situé en arrière de vos fosses nasales.

Répétez l’opération 6 fois durant 5 minutes. Quand vous aurez atteint la « cohérence cardiaque », vous ressentirez un immense bien-être. À mettre en place dès que votre cœur s’emballe et que le stress pointe son nez…

Theraserena a inclus la cohérence cardiaque dans son programme de gestion du stress.

Article
0

Je fais le point

sur mon stress

Mon bilan gratuit en 4mn

Sur une échelle de 1 à 6 comment évaluez-vous votre moral aujourd’hui?
Vous êtes
Vous aussi, donnez votre avis !

Pas encore d'identifiants ? Inscrivez-vous, c'est gratuit.

Dans la même série

Dans la même rubrique

Tous les articles de la rubrique
Haut de page 
X