Découvrez comment la psychologie positive peut vous aider à déstresser

Article
0
Découvrez pourquoi la pensée positive peut vous aider à déstresser

Vous êtes à cran et tout vous irrite. Vous, y compris ! Alors vous êtes en larme à la moindre contrariété, vous ne cessez de ruminer, vous avez la sensation que tout vous échappe et que vous êtes inutile… Et si pour changer un peu, vous tentiez la « pensée positive » pour lutter contre votre stress ? Plus qu’un exercice, c’est presque une philosophie. Explications sur un mode de vie où tout devient possible. Comment ? Il suffit d’y penser très fort et ne rien lâcher…

Vivre l’instant présent et provoquer son propre bonheur n’est pas donné à tout le monde. Quand certains voient le verre à moitié vide, d’autres le voient à moitié plein. La pensée positive est un formidable outil pour s’ouvrir à la vie et la prendre telle qu’elle est, en acceptant ses « pleins et ses déliés » sans pour autant y laisser de plumes. Mais c’est aussi traverser les obstacles sans se leurrer, accepter ce que l’on est et se donner les moyens de réussir avec sérénité et discernement.

La psychologie positive : un « antistress » efficace à consommer sans modération

Si vous attendez une potion magique qui efface toutes vos crises d'angoisses ou un miracle tombé tout droit du ciel qui vous aide à retrouver votre bien-être, vous êtes au mauvais endroit. Car la pensée positive n’est en rien un « kit » de bonheur que l’on achète au coin de la rue. Bien au contraire. C’est apprendre à faire face à ses échecs ou à ses tourments et les affronter sans se disculper. Depuis trop longtemps vous naviguez entre tristesse, mésestime de soi, colère, dégoût, peur, détresse et fuite en avant. Stop ! Il est temps d’être bienveillant avec vous-même et de penser…autrement.

Comment pratiquer la psychologie positive pour évacuer votre stress ?

Penser « positif » c’est être optimiste même dans les moments les plus douloureux ou difficiles à gérer. Ce mouvement ne date pas d’hier. Au début du 20e siècle, un certain Monsieur Coué a mis au point une méthode qui propose « la maîtrise de soi-même par l’autosuggestion consciente ». Selon lui, il suffisait de répéter vingt fois par jour « je vais mieux » pour obtenir le bonheur absolu. La pensée positive est, de la même manière, un processus d’autosuggestion, mais davantage tourné vers l’acquisition d’émotions positives : « cette situation est facile à gérer » ou « je suis le meilleur candidat pour ce poste », ou encore « je vais passer cette terrible épreuve sans difficulté ». Et il semblerait que ça marche ! Car, in fine, nous dédramatisons. Et nous évacuons tout ce qui nous encombre ou nous stresse, au point d’en ressentir un profond apaisement.

Les méfaits de la pensée négative sur le stress et la santé

Pourquoi la pensée négative est-elle nocive pour notre santé ? Parce que quand nous sommes en plein conflit avec nos émotions et que nous bataillons avec notre mental, notre système physiologique est aux abois et nos constantes biologiques s’emballent. En clair, certaines substances chimiques se manifestent plus que d’autres lorsque le stress ou l’anxiété pointent leur nez. Dans ce cas, l’adrénaline, hormone du stress « aigu » et le cortisol, celle du stress « sévère » sont à leur maximum, mettant l’organisme en ébullition. Au long cours, ces hormones, si elles sont trop sollicitées, peuvent nous créer bien des déboires : système immunitaire défaillant, insomnies, fatigue chronique, prise de poids, dépression, isolement…

Les bienfaits de la psychologie positive sur votre organisme

Ce n’est pas parce que vous aurez des pensées positives que soudain votre stress disparaîtra comme par enchantement. En revanche, vous saurez mieux l’appréhender. C’est-à-dire que vous ne serez plus paralysé(e) par la peur ou par l’impuissance. Vous analyserez posément les facteurs de stress et vous saurez prendre les bonnes décisions. De plus, votre énergie positive réduira peu à peu votre anxiété et vos tensions, qu’elles soient physiques ou psychiques.

Quand vous manquez de confiance en vous, vous remettez en question vos valeurs, vos qualités, vos capacités, votre jugement. Vous avez l’impression de ne pas être à la hauteur et tout ce que vous faites vous parait dérisoire. La pensée positive vous permet de retrouver confiance en vous. Vous réussissez tout ce que vous entreprenez, vous changez de regard sur votre propre personne, vous accueillez les erreurs que vous commettez avec bienveillance et vous apprenez à mieux vous connaître.

La pensée positive vous aide aussi à vivre « ici et maintenant ». C’est-à-dire que vous cessez enfin de vous tourner vers le passé et les souffrances que vous avez vécues. Et vous n’anticipez pas sur le futur, attitude qui a tendance à vous tourmenter.

En adoptant la pensée positive, vous êtes dans l’acceptation. Vous ne spéculez plus sur des chimères ou des projets irréalisables. Au contraire, vous vous contentez de ce que vous avez et les buts que vous mettez en place sont rationnels et à votre portée.

Saviez-vous que les pensées positives étaient contagieuses ? Si vous êtes bien dans votre peau, que vous souriez, que vous irradiez et que vous « respirez » le bien-être, vous le communiquerez à votre insu à votre entourage qui aimera votre compagnie et le fera savoir à d’autres… Lorsque l’on est en souffrance, stressé ou dépressif, il arrive que l’on attire des personnes malveillantes, peu scrupuleuses ou intéressantes. A l’inverse, si l’on est d’une humeur positive, on sait s’entourer de personnes généreuses et attractives.

Enfin, d’un point de vue « physiologique » la pensée positive a tout pour séduire. En tête, les neurotransmetteurs du bien-être : la sérotonine et la dopamine ! La dopamine booste votre tonus et agit comme un accélérateur, mais c’est aussi le chef d’orchestre de la gratification. La sérotonine est le neurotransmetteur de l’apaisement, de la relaxation… Bref, si vous pensez « positif », vous aurez toutes les chances de vous sentir bien mieux dans votre peau et…pour longtemps.

Et pour preuve… En 2002, une étude américaine menée auprès de 600 personnes a révélé que penser « positif » augmentait la longévité et permettait de vivre en meilleure santé. (1)

Alors, pourquoi vous en priver ? Pensée positive : mode d’emploi

Soyons réalistes. Vous n’allez pas vous transformer en maître Yogi en un claquement de doigts. Cette méthode nécessite de la détermination, de la conviction et une bonne dose d’entraînement.

Sachez que les adeptes de la pensée positive affirment que les résultats sont surprenants, sur la vie professionnelle et affective.

Il vous est conseillé de parler « au présent » quand vous formulez vos pensées, en supprimant sciemment les formulations négatives.

Faites travailler votre imagination. Il est bon de visualiser des images mentales positives pour leur donner plus de place encore dans votre esprit et dans vos actes.

En parallèle, pratiquez la relaxation ou des mouvements de yoga pour endosser votre nouvelle « peau ». Rien de mieux que des exercices « zen » pour atteindre la sérénité.

Si vous ne cessez de ruminer, allez faire un tour sur les sites consacrés à la pensée positive et sélectionnez des citations philosophiques, des poèmes ou des proverbes antistress, spécialement conçus pour chasser vos angoisses et apaiser votre mental.

Il y aura des barrières ou des doutes, et vous aurez du mal quelquefois à vous focaliser sur les pensées positives et avancer. Ne désespérez pas. Ça viendra…

Le programme de gestion du stress TheraSerena applique des techniques de psychologie positive complétées d'autres techniques de thérapies comportementales et cognitives pour apprendre à déstresser

Article
0

Je fais le point

sur mon stress

Mon bilan gratuit en 4mn

Sur une échelle de 1 à 6 comment évaluez-vous votre moral aujourd’hui?
Vous êtes
Vous aussi, donnez votre avis !

Pas encore d'identifiants ? Inscrivez-vous, c'est gratuit.

Dans la même série

Dans la même rubrique

Tous les articles de la rubrique
Haut de page 
X