Les principales causes du stress au travail, et la façon d'y remédier

Article
0
Les principales causes du stress au travail, et la façon d'y remédier

Surcharge de travail, turn-over, emplois du temps trop serrés, hiérarchie trop exigeante… Le stress professionnel n’est pas une fatalité. Et les conséquences sont souvent dramatiques pour la santé physique et psychique des personnes qui le subissent. Mais quelles sont les causes du stress au travail ? Et comment y remédier ?

Quelles sont les causes du stress au travail ?

L’Agence Européenne pour la Sécurité et la Santé au Travail définit le stress au travail comme « un déséquilibre entre la perception qu’une personne a des contraintes que lui impose son environnement et la perception qu’elle a de ses propres ressources pour y faire face ».

 
En clair, le stress au travail correspond au manque de ressources dont disposent les salariés pour répondre aux demandes auxquelles ils sont soumis. Les difficultés qu’ils rencontrent sont étroitement liées à l’organisation de l’entreprise, à la nature de leur travail et aux pressions qu’ils subissent. 

Certaines personnes peuvent avoir une quantité de travail incommensurable et ne jamais se plaindre de stress, quand d’autres se sentiront très vite submergées et anéanties. En clair, ce n’est pas tant l’avalanche de travail qui importe, mais la façon de l’appréhender. Aux facteurs de stress en milieu professionnel peuvent aussi s’ajouter des facteurs de stress personnels qui ne font qu’aggraver les souffrances et rendre le travail plus pénible encore. 
Le stress au travail provoque chez les salariés une série de symptômes, tous révélateurs d’un mal-être persistant, qui ne font que nourrir des pathologies qu’ils entraînent : démotivation, tristesse, mésestime de soi, irritabilité, troubles de la concentration, épuisement… Les répercussions sur la santé physique et psychique sont difficiles à enrayer, d’autant plus quand la personne qui en souffre s’enferme dans son malaise, de peur d’être mal comprise ou rejetée. 


Les causes du stress en milieu professionnel  sont multiples : manque de reconnaissance, peur de ne pas être à la hauteur du poste confié, supérieur hiérarchique trop exigent, monotonie des tâches ou mutation dans une autre région. Certaines causes sont récurrentes et méritent que l’on s’y arrête…
Surcharge de travail, l'un des premiers facteurs du stress au travail 
Selon une enquête récente réalisée par un organisme expert dans le droit du travail, la « surcharge de travail » serait le premier facteur de stress cité par les salariés, devant la pression hiérarchique et la crainte du licenciement. 


De plus, une étude réalisée par le Cabinet Stimulus, expert du bien-être dans le milieu professionnel, dévoile que 54 % de salariés français seraient victimes de stress et 24 % seraient même dans un état d’ »hyperstress ». 
S’il y a surcharge de travail, cela peut sous-entendre une mauvaise organisation, un désir d’excellence exacerbé, provoquant un besoin d’en faire plus qu’il ne faut, ou encore un manque de maîtrise et donc une perte considérable de temps à s’adapter. Mais c’est aussi une réalité. Suppression de postes, arrêts maladies, turn-over, font le lit du stress professionnel des salariés en place qui doivent assumer plus encore et tenir bon pour ne pas perdre leur poste.

La frustration, l’une des raisons du stress au travail 

Les raisons d’un sentiment de frustration sont multiples. Cela peut venir d’un décalage entre les efforts fournis et le peu de récompenses obtenues, ou de l’attente d’une promotion qui ne vient jamais, ou encore des injustices au sein d’une même équipe, mettant certains des salariés sous les feux de la rampe quand d’autres se trouvent mis à l’écart par manque de considération. 

Le harcèlement moral, source de stress professionnel 

Le harcèlement moral fait partie des stress psychologiques les plus fréquents en milieu professionnel.  Il s’agit d’une conduite abusive d’un supérieur hiérarchique ou d’un(e) collègue vis-à-vis de la victime du harcèlement. Le harceleur tente par tous les moyens  d’humilier la victime dans le but de la détruire, en usant de techniques de déstabilisations. Néanmoins, il faut distinguer le harcèlement moral de l’abus de pouvoir. Certains dirigeants peu scrupuleux ont tendance à rabaisser systématiquement leurs subalternes devant des collègues de travail, par manque de bienveillance ou d’humanité. De plus, ils ont souvent du mal à reconnaître et afficher la valeur de leurs collaborateurs. Dans tous les cas, les dégâts psychologiques perçus peuvent être désastreux.  

Le stress au bureau lié au manque de communication  

Bien communiquer au sein d’une entreprise est un gage de bien-être et de performance. A l’inverse, quand la communication se fait mal ou si elle est inexistante, elle peut provoquer des incompréhensions, des craintes et des non-dits, néfastes à la productivité et à l’épanouissement des salariés. En outre, certaines personnes ont du mal à trouver leur place au sein d’une équipe, hésitent à évoquer leurs ressentis, n’osent pas faire part de leurs requêtes ou peinent à s’affirmer auprès de leurs  collègues. Les rivalités, le  manque d’échange et les relations conflictuelles interpersonnelles peuvent être la source d’un mal-être persistant et d’un stress chroniques chez les plus vulnérables. 

Exigence de la hiérarchie et stress au travail 

Qui dit milieu professionnel dit aussi « performances » ! Comment ne pas stresser quand vos supérieurs hiérarchiques exigent de votre part une parfaite cohésion avec les désirs de l’entreprise, que ce soit en terme d’objectifs et donc de résultats, de rapidité d’action, de parfaite maitrise de votre poste, d’horaires invraisemblables et donc de déni d’une vie familiale. Accepter l’enjeu c’est donc se soumettre et faire fi de son équilibre personnel.

Nos conseils pour déstresser au bureau

Le stress a ses raisons que la raison ignore, pourrait-on dire… Car dans ce cas, l’équilibre psychologique est mis de côté pour répondre parfaitement aux dictats de l’environnement professionnel. Pas question de se plaindre ou de manifester son mécontentement. Heureusement, ces formes de distorsions hiérarchiques n’existent pas dans toutes les structures. De nombreuses entreprises veillent sur leurs collaborateurs et se préoccupent de leur confort professionnel. 
Néanmoins, pour remédier  au stress constant qui entache la vie des salarié(e)s, des solutions existent.  

On pourrait évoquer :

  • Un management favorisant le travail en équipe et l’entraide

  • Favoriser la communication entre les membres de l’équipe, développer les méthodes pour une meilleur communication

  • Favoriser l’autonomie des personnes sur leur poste de travail

  • Favoriser la formation continue adaptée

  • Encourager le développement personnel : les méthodes issues de la psychologie positive, de la pleine conscience

Mais aussi les thérapies comportementales et cognitives. Elles permettent de modifier les croyances et les pensées négatives, en agissant sur la gestion émotionnelle, mentale et comportementale des personnes en souffrance. Vous souffrez de stress au travail ? TheraSerena s’appuie sur les thérapies comportementales et cognitives, les méthodes de psychologie positive et a créé un programme personnalisé et complet pour vous aider à vaincre votre stress et à vivre plus sereinement dans votre milieu professionnel

Article
0

Je fais le point

sur mon stress

Mon bilan gratuit en 4mn

Sur une échelle de 1 à 6 comment évaluez-vous votre moral aujourd’hui?
Vous êtes
Vous aussi, donnez votre avis !

Pas encore d'identifiants ? Inscrivez-vous, c'est gratuit.

Dans la même série

Dans la même rubrique

Tous les articles de la rubrique
Haut de page 
X