Stress et examen : 3 astuces pour mieux gérer son stress

Article
0
Stress examen : 3 astuces douces et simples à adopter pour rester zen

Vous êtes à la veille d’un examen important et votre stress va crescendo tant la pression à laquelle vous vous soumettez est insoutenable. Manque de confiance en vous, peur de l’échec, sensation de ne pas avoir suffisamment révisé… Le stress de l’examen n’est pas un leurre et il touche beaucoup d’entre nous. Mais comment maîtriser cette angoisse et lâcher prise ? 3 conseils ici pour rester zen et passer cet épisode avec sérénité.

Comment évacuer votre stress à l’approche d’un examen ?

Nous ne réagissons pas tous de la même façon face à un examen. Que ce soit pour présenter un oral ou lors d’une épreuve écrite, quand certains abordent ce moment avec calme et discernement, d’autres sont terrorisés dès que le jour J pointe son nez. La raison ? Le stress. Cet état qui nous paralyse et nous rend impuissants aussitôt que nous sommes confrontés à une situation douloureuse ou complexe.

Or, le stress est nécessaire, car il nous aide à conserver notre vigilance face au danger. Notamment lors d’examens quand le cerveau doit donner le meilleur de lui-même et où toutes nos capacités intellectuelles et organisationnelles doivent être au top de leurs performances. Néanmoins, même si nos neurones sont en ébullition et que nous avons suffisamment travaillé en amont, il arrive que le reste ne suive pas.

Nos mains tremblent, nos jambes flageolent, nous suons et avons du mal à déglutir. Pire encore, nous ne nous souvenons plus de rien et résultat, nous rendons « page blanche ». Car le stress est contre-productif et amoindrit nos capacités…

Pourtant, il suffirait de peu de choses pour se présenter sur les lieux de l’examen, la fleur au fusil et le sourire aux lèvres.

Accordez-vous des pauses pour calmer votre anxiété pendant vos examens

Vous êtes en pleines révisions et forcément vous passez beaucoup d'heures à votre bureau à lire et relire vos notes et à répéter inlassablement vos résumés de peur que quelque chose vous ait échappé. Au point même de ne pas prendre le temps de manger, mais aussi de vous coucher à point d’heure ou encore de faire des insomnies à quelques jours de l’examen, tant vous êtes submergé(e)par le stress.

Stop ! Travailler trop n’est pas la solution. Certes, votre attitude est louable et mérite le tableau d’honneur, mais qu’en est-il de votre équilibre psychique ?

Votre organisme a besoin de souffler. Alors, accordez-lui des pauses. Prévoyez un programme quotidien dans lequel vous insérez toutes les trois heures un moment rien que pour vous. 20 minutes par pause sont suffisantes pour repartir du bon pied. Gardez le rythme et n’en dérogez pas. Allez prendre l’air, marchez, respirez ou installez-vous confortablement dans l’herbe fraiche et entamez un nouveau chapitre de votre roman. Et si vous vous offriez justement le luxe de ne rien faire ? Vous pouvez aussi en profiter pour déguster tranquillement cette tarte au citron que vous aimez tant. Bref, tout est possible tant que vous vous distrayez et que vous occultez complètement vos corvées intellectuelles le temps de recharger vos batteries et de lâcher prise.

Faites du sport pour évacuer vos tensions lors de vos révisions

On ne le dira jamais assez : rien de tel que le sport pour se ressourcer et évacuer le trop-plein de tensions qui envahissent le corps et l’esprit ! D’autant plus quand on sollicite davantage son système nerveux. Vous êtes à cran ? Chaussez vos baskets et allez courir. Au fil de vos foulées, vous délivrerez des endorphines dont le rôle essentiel est de vous apaiser. Vous n’aimez pas courir seul(e) ? Qu’à cela ne tienne. Emmenez avec vous parents, amis, voisins, tous volontaires et disposés à vous accompagner. Vous pourrez ainsi bavarder, rire, partager des anecdotes et du coup…oublier vos examens.

Méditez en pleine conscience pour chasser votre stress avant votre examen

Difficile de vous détendre quand vous avez le nez dans les livres et les cahiers en longueur de journée pour préparer vos partiels. D’autant plus si vous souffrez de stress. Vous avez l’impression de ne jamais en faire assez et plus vous avancez vers le jour J, plus vous vous sentez vulnérable, sans énergie et au bord de la crise de nerfs.

La méditation en pleine conscience, vous connaissez ? Cette méthode consiste à vous recentrer sur « ici et maintenant ». En clair, vous portez votre attention sur vos sensations internes et externes et vous les accueillez sans jugement ni désir de les modifier, juste en les acceptant et en les vivant pleinement. Les yeux fermés, dans une position confortable, vous vous laissez aller à ce que vous ressentez. Cela peut être la chaleur d’une pièce, le crépitement du feu dans la cheminée, le chant d’un oiseau, le vent dans vos cheveux, mais aussi votre respiration, les battements de votre cœur, vos pensées, vos émotions…

Grâce à cette discipline, vous allez apprendre à soulager vos angoisses, à vous débarrasser de vos préoccupations négatives, à vous relaxer, à développer votre concentration et à reprendre confiance en vous. Sachez que la pleine conscience va changer votre vie à jamais si vous la pratiquez régulièrement et qu’en période d’examens elle est très recommandée.

Les équipes de TheraSerena peuvent vous accompagner pour ne plus stresser avant vos examens, avec le programme de gestion du stress Theraserena.

Article
0

Je fais le point

sur mon stress

Mon bilan gratuit en 4mn

Sur une échelle de 1 à 6 comment évaluez-vous votre moral aujourd’hui?
Vous êtes
Vous aussi, donnez votre avis !

Pas encore d'identifiants ? Inscrivez-vous, c'est gratuit.

Dans la même série

Dans la même rubrique

Tous les articles de la rubrique
Haut de page 
X